Neuchâtel

Grève pour le Climat – Canton de Neuchâtel

 

Information importante: désormais, les communications du groupe neuchâtelois se feront sur neuchatel.climatestrike.ch

 
Communiqués et motions à télécharger et contact en bas de page

Prochaine grève: 27 septembre 2019

Prochaine manif: à Berne le 28 septembre

Prochaine assemblée générale: mercredi 5 juin à la rue de la Serre 12, La Chaux-de-Fonds, à 18h45

Autres actions à venir, en lien avec les motions, les manifestations, le mouvement national et international etc.

 

 

 

À l’attention du public et de la presse

9 avril 2019

Ce samedi 6 avril 2019, un millier de personnes ont défilé dans les rues de La Chaux-de-Fonds. Dans toute la Suisse, nous étions plus de 51’000 à défiler dans 21 lieux différents. Des jeunes en formation ou non, évidemment, mais aussi des salarié.e.s, des retraité.e.s, des gens de toutes générations et milieux socio-économiques, des membres de nombreuses organisations différentes.

Nous vivons tou.te.s sur la même planète. Nous devons nous battre tou.te.s ensemble pour la défendre.

Nous avons à cet effet réaffirmé notre détermination et rappelé nos revendications:

  • Que la Suisse déclare le statut d’urgence climatique national: La Suisse reconnaît la catastrophe climatique comme une crise à traiter. Elle doit donc répondre à cette crise et aussi en informer la société correctement;

  • Que la Suisse réduise ses émissions nettes de gaz à effet de serre à 0 d’ici 2030, sans utiliser des technologies de compensation;

  • La justice climatique;

  • Enfin, s’il est impossible d’accéder à ces revendications dans le système actuel, un changement de système est nécessaire.

La manifestation, musicale, joyeuse, engagée, radicale, ponctuée de die-in et de slogans, s’est conclue par des discours. Le micro était à disposition de quiconque en voulait. Les intervenant.e.s ont tour à tour salué l’engagement des jeunes, appelé à soutenir la déclaration de rébellion du mouvement Extinction Rebellion le 13 avril, appelé à défendre un terrain vert voué à être remplacé par un parking, défendu le droit de vote à 16 ans, etc. D’une manière générale, nous avons réaffirmé notre combativité et notre engagement. Nous avons répété notre exigence de justice sociale. Nous ne céderons pas. Il en va de notre avenir.

Mais les manifestations et les grèves en elles-mêmes ne sont pas suffisantes.

C’est pourquoi nous avons également mené des actions concrètes: de nombreux invendus alimentaires de boulangerie et du marché ont été distribués gratuitement aux manifestant.e.s afin de lutter contre le gaspillage alimentaire; des panneaux publicitaires commerciaux ont été recouverts de feuilles blanches afin de permettre à la population de s’en emparer et de se réapproprier l’espace public; de nombreux déchets ont été ramassés par les manifestant.e.s sur le parcours pourtant relativement court.

Ceci étant dit, si ce genre d’actions est nécessaire, il nous faudra agir beaucoup plus globalement au niveau de notre système économique si l’on veut enrayer la crise environnementale que nous vivons.

Nous prouvons encore une fois que nous nous battons pour une juste cause, pas pour sécher les cours. Nous rappelons que lors de la dernière grève, nous avions organisé des cours extraordinaires à l’université. Nous rappelons nos deux motions populaires, que l’on peut trouver à l’adresse suivante: https://climatestrike.ch/neuchatel/. Nous rappelons notre détermination à mener cette lutte, il en va de notre futur.

Nous ferons à nouveau grève le vendredi 24 mai 2019, à Neuchâtel comme dans de nombreux autres lieux de Suisse, d’Europe et du monde.

Nous nous réjouissons de voir des communes et des cantons déclarer l’état d’urgence climatique. Nous attendons maintenant des actions concrètes. Nous nous réjouissons également que le Conseil d’Etat neuchâtelois nous soit favorable. Mais nous rappelons que ce qui est fait actuellement est très loin d’être suffisant. Nous attendons avec impatience la prochaine session parlementaire et espérons que le Grand Conseil acceptera notre première motion populaire. Mais nous affirmons qu’il ne faut pas se contenter du système parlementaire et appelons à l’action directe.

Nous appelons toute la population à nous rejoindre dans cette lutte. Si notre environnement est détruit, nous serons détruit.e.s avec lui. Ce n’est que collectivement que nous pourrons faire face efficacement à la crise que nous vivons déjà.

L’urgence est absolue.

 

 

 

À l’attention du public et de la presse

 
13 mars 2019

Nous, jeunes du canton de Neuchâtel, ayant le droit de vote ou non, en formation, en emploi, ou sans occupation professionnelle régulière, réitérons aujourd’hui l’expression de notre détermination et de notre combativité face à la crise environnementale mondiale que nous vivons.

Nous sommes engagé.e.s dans un mouvement décentralisé, horizontal, démocratique et indépendant qui réclame la mise en place d’un état d’urgence climatique au niveau suisse et les mesures urgentes allant avec, un bilan d’émissions de gaz à effet de serre neutre d’ici 2030, sans recourir à des systèmes de compensation, ainsi que la reconnaissance et l’application du principe de justice climatique.  Si le système économique, politique et sociétal actuel ne permet pas d’atteindre ces objectifs, il faut changer le système dans son ensemble.

Nous avons lancé une motion populaire adressée au Grand Conseil neuchâtelois, motion que nous déposons aujourd’hui, le 13 mars 2019. En quelques semaines, alors qu’il nous fallait réunir 100 paraphes, nous avons récolté 1262 signatures. Parmi celles-ci, 1026 ont été validées par les communes, 185 ont été invalidées – notamment car les signataires étaient mineur.e.s – et 51 n’ont pas été envoyées aux communes, car nous souhaitions déposer cette motion le plus rapidement possible au vu de l’urgence de la situation.

Cette motion populaire demande un bilan d’émissions nettes de gaz à effet de serre nul d’ici 2030, l’instauration de l’état d’urgence climatique et écologique et la mise sur pied de processus démocratiques permettant l’évaluation des mesures adoptées.

Dans la motivation, nous explicitons nos revendications et notre vision politique de cette crise. Nous affirmons notamment que la justice sociale et la résolution des problèmes environnementaux vont de pair. Nous affirmons que cette résolution ne peut être que collective, solidaire et démocratique. Nous affirmons aussi qu’en cas de besoin, une meilleure redistribution des richesses doit être mise en place pour dégager les moyens nécessaires à la résolution de cette crise.

Suivant cet élan, et fort.e.s du soutien populaire ayant permis de récolter plus d’un millier de signatures alors qu’il n’en fallait qu’une centaine, nous annonçons aujourd’hui lancer une seconde motion populaire, intitulée “Agissez pour des investissements durables et transparents !”. Celle-ci demande une interdiction ou, le cas échéant, un découragement des investissements dans les énergies fossiles de la part des institutions relevant de l’État. Elle demande en outre une transparence totale de ces investissements, afin de garantir un contrôle démocratique sur ces derniers.

Nous invitons toute la population, peu importe l’âge, le statut socio-économique, le statut légal ou le lieu de résidence, à signer cette motion, à s’organiser en collectifs partout où cela est possible, et à participer à la grève internationale qui touchera plus de 50 pays le 15 mars. Une manifestation partira ce jour à 11h30 de l’arrêt de bus “Université” à Neuchâtel. Nous invitons les participant.e.s à délaisser les banderoles et drapeaux partisans ou mentionnant leurs organisations, mais les encourageons à faire preuve de créativité dans leurs pancartes et autres calicots.

Nous devons, collectivement, exiger des mesures radicales et urgentes pour sauver notre futur et celui de nos enfants. Nous devons avoir le courage d’agir.

L’urgence est absolue.

 

 

 
 
 
Grève pour le Climat – Groupe neuchâtelois
Lancement d’une motion populaire

À l’attention du public et de la presse

16 janvier 2019

Le groupe neuchâtelois de la Grève pour le Climat, regroupant des jeunes en formation, de
tous niveaux et établissements, ayant le droit de vote ou non, annonce par la présente le lancement
d’une motion populaire intitulée « Agissez pour un avenir viable et juste ! ».
Suite à la grève estudiantine du 18 janvier, largement suivie à travers toute la Suisse, nous
avons décidé d’en appeler directement au Grand Conseil, et de lui demander d’enjoindre le Conseil
d’État à agir.
Nous demandons par cette motion la mise en place d’un état d’urgence climatique et
environnemental, c’est-à-dire de mesures radicales et rapides afin de préserver notre
environnement. Cela doit notamment passer par un bilan d’émissions de gaz à effet de serre neutre à
court terme.
Nous appelons l’ensemble de la population à soutenir cette motion, mais aussi à agir
concrètement pour la préservation de notre environnement commun. Nous ne nous démobilisons
pas : nous continuerons à manifester, à faire grève et à réclamer et construire des alternatives, tant
que notre avenir ne sera pas assuré.

Téléchargements:

(Cliquez sur les liens)

Communiqué de presse 16 janvier 2019 – Première motion

Communiqué de presse 13 mars 2019 – Dépôt de la première motion, lancement d’une deuxième

Communiqué de presse 3 avril 2019 – Appel à manifester le 6 avril

Communiqué de presse 9 avril 2019 – De la manifestation du 6 avril

Communiqué de presse 29 avril 2019 – Appel à manifester à Ins le 4 mai

Communiqué de presse 7 mai 2019 – Dépôt de notre seconde motion populaire

Communiqué de presse 20 mai 2019 -Appel à manifester le 24 mai

Communiqué de presse 6 juin 2019 – Soutien à la Grève des femmes* et féministe

Première motion populaire – Pour un avenir viable et juste!

Deuxième motion populaire – Agissez pour des investissements durables et transparents!

Motions populaires communales –  Agissez pour l’économie locale et contre la surconsommation! – La Chaux-de-Fonds, Neuchâtel, Le Locle, La Tène, Corcelles-Cormondrèche (cliquez sur le nom de la commune)
 
 
 
 

Grève pour le climat – groupe neuchâtelois

contact: [email protected]

Groupe WhatsApp général