Sauver l'industrie aérienne sans objectifs climatiques

Le Tagesanzeiger a révélé dans son édition du 28 avril 2020 que l'industrie aérienne recevra 1.5 milliard de francs à titre de soutien. Pour l'instant, aucun objectif de réduction des émissions de CO2 n'est prévu et Swiss doit être ramenée à son niveau actuel en 2021, 2022 et 2023.

“Sauver l’industrie aérienne sans conditions, c’est laisser champ libre à une nouvelle croissance incontrôlée du trafic aérien” Gary Domeniconi, Grève du Climat Vaud

Croissance illimitée de l'industrie aéronautique malgré une année de soulèvement écologique

Les émissions de CO2 du trafic aérien doivent être prises en compte, même pendant les opérations de sauvetage. Les élections de 2019 ont été baptisées "élections climatiques" par les médias. Le glissement vert au Parlement a été perçu comme une victoire du mouvement climatique. L'année climatique 2019 a démontré que la protection du climat était une priorité absolue pour le peuple suisse. Afin de permettre de rester sous la barre des (déjà catastrophiques) +1.5ºC de réchauffement global, le trafic aérien, au même titre que tous les autres secteurs, doit atteindre la neutralité carbone d’ici à 2030, quoi que ça puisse signifier pour son activité. Toute aide de l'État doit protéger les travailleurs/euses et être accompagnée d’objectifs climatiques clairs, chiffrés et contraignants !

“C’est impensable qu’on utilise l’argent public pour soutenir des entreprises privées qui contribuent au dérèglement climatique sans un regard sur l’impact de leurs activités” Inès Marthaler, Grève du Climat Fribourg

Si la crise du COVID-19 a mis à l’arrêt une partie de l’économie et de la société, le désastre climatique continue de progresser. Notre réponse sociétale à cette crise donne le ton pour les prochaines, et il faut immédiatement prendre le pas dans la bonne direction.

“La gestion de la crise sanitaire ne doit pas se faire aux dépens de la gestion de la crise écologique” Robin Augsburger, Grève du Climat Neuchâtel

Sur Twitter, La Grève du Climat s'indigne de cette nouvelle : https://twitter.com/greveduclimat/status/1255099186997010433